Règlementation : Marquage des captures

Les plaisanciers peuvent pratiquer l’activité de pêche maritime à titre exclusivement récréatif, c’est à dire que sont interdits la vente du poisson pêché ainsi que l’achat des produits issus de la pêche qui doivent être réservés à la consommation exclusive du pêcheur et de sa famille. Toute infraction à ces interdictions est susceptible d’entraîner des condamnations pénales pouvant aller jusqu’à 22 860 €.

Marquage des captures
Quel que soit le type de pêche de loisir pratiqué (à pied, du rivage, sous-marine ou embarqué) et afin d’éviter le braconnage, chaque pêcheur doit marquer tous les spécimens des espèces figurant dans le tableau ci-après.

Ce marquage consiste en l’ablation de la partie inférieure de la nageoire caudale. Il doit être effectué dès la capture sauf pour les spécimens conservés vivants à bord avant d’être relâchés. Ce marquage ne doit pas empêcher la mesure de la taille du poisson.

Espèces devant faire l’objet d’un marquage

  • Bar/Loup
  • Boni
  • Cabillaud
  • Corb
  • Denti
  • Dorade coryphène
  • Dorade royale
  • Espadon
  • Espadon voilier
  • Homard
  • Langouste
  • Lieu jaune
  • Lieu noir
  • Maigre
  • Makaire bleu
  • Maquereau
  • Marlin bleu
  • Pagre
  • Rascasse rouge
  • Sar commun
  • Sole
  • Thazard/job
  • Thon jau
  • Voilier de l’Atlantique

Météo

+ d'info

Marées

+ d'info